Dernier article d’une série de 7 articles

Alors comment parvenir à aider ?

Le travail sur le système de valeurs n’est pas abordé à l’école. Il y a la une part essentielle des conditions de la réussite qui doit être connue et élaborée en dehors de l’institution.

Ainsi pour aider l’apprenti, l’éducateur (le tuteur, le parent, l’enseignant) devra veiller sur deux points essentiels.

Qu’est ce qui compte ?

Expliquer les besoins de base nécessaires à l’apprentissage et aider à mettre à plat le système de valeurs.

Les conditions proposées par l’institution apparaitrons alors clairement comme une aide, un outil qui participe mais qui n’est pas fondamental.

  • Je ne peux me confronter durant le cours ? Je le ferai en dehors du cours.

  • On me propose d’intervenir en cours ? Comme je suis à l’aise avec mes peurs et mes croyances je sais répondre au professeur sans crainte et j’en profite.

  • Si le cours est rasoir je sais quelle tâche accomplir pour profiter malgré tout du moment (écrire, lire, dessiner des schémas, décorer mes notes, écrire mes questions, oser poser mes questions).

  • Je ressens des blocages ? J’ose demander de l’aide à un tiers.

  • En situation d’évaluation je sais gérer mes émotions « négatives ».

De plus un parent averti saura veiller au grain car il connait les vulnérabilités de son apprenti et demeure le seul guide stable durant tout le parcours du jeune. Les profs changent pas les parents.

Rester différencier des autres

Il sera essentiel de rappeler aux enseignants les besoins du jeune. De pointer du doigt les menaces que représentent les jugements exprimés par l’institution et que le jeune risque d’intégrer comme vrai. Veiller à protéger de l’horreur des bonnets d’âne qui existe encore aujourd’hui. Un enfant croit qu’il est mauvais si on le lui dit. L’estampillation PAP et autres commentaires négatifs sur les bulletins scolaires sont très toxiques d’un point de vu comportemental. Hors on sait qu’un problème d’apprentissage ne prédit en rien des difficultés futures d’insertion sociale. Par contre on sait que des problèmes de comportement prédisent des difficultés à venir dans la réussite sociale.

Alors parents, à vos postes ! Protégez et chouchoutez les comportements de vos enfants. Soignez la perception qu’ils ont d’eux même.

Si vous lisez ces lignes c’est bon signe. Vous avez déjà commencé !

A PROPOS DE VOUEO

Promotion Bilan d'Orientation

Faire seul ou se faire aider ?

  • Vous avez l’intention de changer de vie ?
  • Votre enfant ne sait pas quelle voie choisir ?

Vous aider

Le meilleur guide de votre enfant est celui qui le connait le mieux. C’est vous.

Ma clef consiste à accompagner l’éducateur d’abord. C’est à dire vous, le parent, le prof.

Adapter la gestion de votre système comportemental vous permettra d’améliorer la pertinence de vos actes de médiation et renforcera votre mission éducative.

A votre écoute

Formulaire de message

Votre commentaire

Loading...